Bienvenue sur le site de Rock on Wall - le culte du disque vinyle

Notre histoire

Au début des années 80, alors que certains dansent le mia, d’autres prennent la cold wave en pleine tronche: The Stranglers, Joy Division et The Cure dansent gauchement sur les cendres du prog rock et du punk, et préparent le terrain au rock indé des Smiths et à l’electro pop de New Order. A cette époque, l’analogique règne en maître et on compte 3000 disquaires en France. Les ados passent une après-midi entière à choisir LE vinyle qu’ils vont pouvoir ramener à la maison avec le billet de 50 francs offert par mamie, vinyle qui sera dupliqué par les copains des dizaines de fois sur des cassettes BASF ou TDK – chrome si possible – sans qu’Hadopi ne s’en émeuve le moins du monde.

 

histoire-rockonwall L’objet, convoité pendant des semaines voire des mois, devient alors le sujet d’un culte qui tourne souvent à l’obsession. La pochette comme la musique sont usées jusqu’à la corde, si bien que certaines rayures ou craquements deviennent partie intégrante d’un morceau, et qu’on se surprend à ne pas les entendre lors de l’écoute d’un disque moins sollicité. L’attente démultiplie un plaisir qu’internet transformera ensuite en consommation pure.

C’est sur la base de cet héritage que la marque ROCK ON WALL, entièrement dédiée au disque vinyle en tant qu’objet symbolique de la culture populaire, est créée en 2006. Alors qu’il dépérit par cartons entiers à la cave ou au grenier, supplanté par le CD et achevé par l’apparition de l’iPod d’Apple, le disque vinyle à gardé sur nous son pouvoir d’attraction et nous a poussé à croire en son possible retour face à la dématérialisation de la musique. A quoi bon en effet accumuler les mega-octets sur des disques durs à l’obsolescence bien programmée, ou avoir accès à des millions de titres en streaming, si on ne connait pas le prénom de cette jolie chanteuse un peu timide, si on n’a pas noté que le guitariste est gaucher ou si on ignore que la pochette est signée Peter Saville ?

 

Logo plat RO A travers nos produits, nous rendons donc hommage à un format qui permet une expérience totale de la musique. Car le disque vinyle, c’est un son, une gestuelle, un visuel grand format enrichi de nombreuses informations. C’est aussi la possibilité de constituer une collection personnelle voire intime, comme la bande-son d’une vie. Certes, ce n’est pas très pratique en voiture, mais puisqu’il est désormais vendu avec un bon de téléchargement mp3, plus rien ne vous retient !

Ce site est enfin l’opportunité de nous exprimer plus largement sur ce qu’on appelle l’industrie de la musique, et de recueillir votre avis sur ces prises de position ainsi que sur la qualité de nos produits, à laquelle nous accordons la plus grande importance. Sans en faire une règle trop rigide, nous privilégions chaque fois que cela est possible un sourcing France ou Europe, et nous essayons de vous accompagner dans la construction de votre collection avec passion.

Vinylement vôtre,
L’équipe Rock on Wall